Maudit Karma : chick litt sauce bouddha !

Publié le par Armande


maudit-karma.jpg

      Vous sentez que vos neurones ont besoin de repos, d'une lecture agréable et distrayante : optez pour le livre de David Safier ! Si vous êtes actuellement en mode "prise de tête", je pense donc je suis et  que chaque lecture doit nourrir votre esprit, passez votre chemin !
    Par chance, en cette fin de janvier, j'ai l'activité cérébrale au ralenti et j'ai bien apprécié l'histoire de Kim Lange, animatrice-vedette d'un talk-show allemand, qui meurt subitement en recevant le lavabo de la station spatiale russe Photon M3 de plein fouet (les météorites ne choisissent que rarement leur lieu d'atterrissage...) Elle se voit réincarnée en fourmi pour expier toutes les fautes commises dans sa vie de femme. Il faut reconnaître qu'elle a cumulé : carriériste, égoïste, adultériste (d'accord, ça n'existe pas mais c'est pour la rime !).
 Bouddha lui apparaît alors et lui indique la voie, le chemin et elle lui dit en substance d'aller voir ailleurs si elle y est. Le chemin à emprunter est, il est vrai, difficile pour notre héroïne : engranger les actions positives pour récolter du bon karma et se réincarner successivement en créature de plus en plus "noble" pour enfin atteindre le Nirvana. Autant vous dire que pour Kim, ce n'est pas gagné : elle connaîtra une vie de fourmi, de cochon d'Inde, de veau, de ver de terre , d'écureuil, de chien... Elle sera secondée dans ses épreuves par Casanova (et c'est là, la plus jolie trouvaille du roman !) qui au départ est, lui aussi, une fourmi. Son histoire, parallèle à celle de Kim, nous est racontée en notes de bas de page et constitue un contrepoint souvent drôle.
L'écriture est plaisante, les personnages issus tout droit de l'univers de la chick litt  ne nous émeuvent pas spécialement mais ce n'est pas le principal atout de ce roman. Evidemment, les pages les plus réussies sont celles où Kim, qui a toujours sa conscience d'être humain, se découvre dans un nouveau corps et doit s'adapter à son nouvel environnement. J'ai particulièrement apprécié la période où elle est un chiot beagle prêt à tout pour empêcher le mariage de son "veuf" avec son ancienne meilleure amie.
blogoclub.jpg
                                                   Un bon livre-détente
Je le recommande aussi dans le cadre de la "doudouthérapie".

Publié dans chicken littérature

Commenter cet article

Catherine 28/03/2010 17:03


Ce roman m'avait bien plu - et fait rire - aussi !


Armande 28/03/2010 19:32


Je partage ton opinion !


Nicolas 09/03/2010 11:15


J'étais sur qu'on allait me dire ça . Franchement, je ne suis pas un styliste dans mes choix, rien ne vaut l'histoire,
mais là c'est trop à mon goût. Et puis le style n'est qu'un des nombreux points faibles du récit, à mon sens.


Nicolas 09/03/2010 00:00


J'ai été pour ma part déçu par ce texte. Comme tu le dis il y a un coté chick litt dans ce texte, qui ne me plait pas, forcément. Je n'ai pas ri à cette lecture, me suis plutot ennuyé (c'est
répétitif, non?), et puis c'est assez mièvre et mal écrit. Même la couverture n'est pas réussie. Bof.


Armande 09/03/2010 08:31


Oh, je vois que tu es en "mode prise de tête". Pour passer un agréable moment en lisant ce roman, il est ESSENTIEL de ne pas penser à sa qualité littéraire. C'est comme quand on mange un MacDo
(Oui, j'avoue, cela m'arrive... Comme circonstances atténuantes, j'ai des ados à la maison !), nul ne songerait à disserter sur la qualité nutritionnelle et culinaire du hamburger...


Bénédicte 08/03/2010 09:55


ça doit être une lecture facile et agréable pourquoi pas


Armande 08/03/2010 16:23


Tu as tout dit...


Lounima 03/03/2010 22:45


Je vois que nous n'avons pas eu la même lecture ! ;-)


Armande 04/03/2010 09:14


Moi, j'ai choisi Maudit Karma pour sa couverture !