Je l'avoue: j'ai lu les petits secrets d'Emma...

Publié le par Armande

Un peu de chicken litt de temps à autre, cela ne peut pas faire de mal ! Si j'étais de mauvaise foi, je dirais pour ma défense que je n'ai pas acheté ce "Sophie Kinsella" mais que ma mère me l'a prêté. Et on m'a toujours appris que c'était mal poli de ne pas au moins parcourir un roman prêté! Pour être sincère, c'est une lecture distrayante, qui ne sollicite pas trop les neurones : le schéma narratif est archi-convenu mais on se surprend souvent à sourire , voire même à rire devant les gaffes de l'héroïne.

Publié dans chicken littérature

Commenter cet article

sandrine 23/05/2011 14:41


moi j'avoue que je me suis acheté le livre et que j'ai bien aimé. je lis beaucoup et il est plaisant, de temps en temps, de lire un petit roman de ce genre !


Brize 26/11/2008 20:20

Effectivement, c'était l'aspect humoristique qui m'avait moi aussi attirée et je n'ai découvert le côté chick litt qu'a posteriori (en revanche, pour "La princesse des glaces", de Camilla Läckberg, c'est l'aspect chick litt qui a suscité mon intérêt, parce que j'étais curieuse de voir ce que ça allait donner en version polar !).

Brize 26/11/2008 10:17

Je n'ai rien contre la chick litt, mais comme le dit Keisha, il faut en trouver à son goût ! Parfois, je me dis que c'est parce que je ne suis plus trentenaire (eh oui !) que je n'accroche pas, mais ça ne doit pas être la cause, en fait, puisque "Spellman et associés" (Lisa Lutz) m'a bien plu, alors que c'est en partie chick litt.

Armande 26/11/2008 20:13


Moi qui viens de fêter mes quarante ans, j'ai constaté aussi que je décrochais un peu de la Chick litt...ce qui ne m'a pas empêchée de lire comme toi "Spellman et associés". Mais je l'avais choisi
parce qu'il était présenté comme un roman humoristique , pas comme un roman pour "little poulettes"!


keisha 23/11/2008 18:00

Allez, puisqu'on est entre nous, j'ai même lu des Harlequin, Barbara Cartland et Delly... Mais j'assume totalement, il y a prescription. Je dois être la seule personne au monde à avoir enchainé un Harlequin et A la recherche du temps perdu (dans cet ordre). L'avantage de lire beaucoup c'est qu'on peut tout essayer. Mais j'avoue laisser tomber de plus en plus de lectures et ne plus me forcer maintenant. "Les bons livres vous écartent des mauvais". Et si je peux lire la suite de l'accro du shopping, je le fais .

Armande 23/11/2008 18:14


Des Harlequin ? Quelle horreur !! je plaisante, j'en ai lu ma part entre douze et quinze ans. Bibliophage depuis toujours, je ne sélectionnais pas trop mes lectures. Je lisais tout ce qui me
tombait entre les mains car mes parents avaient du mal à me fournir ma dose quotidienne de fiction.


keisha 23/11/2008 15:10

j'ai lu Les confessions d'une accro du shopping du même auteur et me suis bien amusée ! D'autres auteurs ne sont pas mal non plus . Mais actuellement je ne trouve pas de chick litt à mon goût (drôle, de bon goût, bien écrit, pas trop grossier, un peu de suspense). Alors on croit que je n'en lis pas, mais patience !

Armande 23/11/2008 15:25


Puisqu'on se dit tout... Moi aussi, j'ai lu "les confessions" et pas celles d'Emile Rousseau !! Je cède assez facilement aux sirènes de la chick litt et ma pourvoyeuse principale est ma mère. Elle
a commencé mon initiation à cette littérature( parfois c'est vrai de qualité ) lorsque j'avais une douzaine d'années avec l'excellente "Luisa Maria Linarès". Je garde encore de la lecture de
ses livres (sans rire) un souvenir ému !