Sortez le mercurochrome...

Publié le par Armande

 

supermarche.jpg

 

 

 

   Sortez le mercurochrome, le médicament miraculeux de notre enfance... Souvent, il suffisait d'appliquer un peu de rouge sur une égratignure et tout allait mieux.

   Les personnages décrits par Christine Jeanney ont tous des bobos, grands ou petits, le plus souvent à l'âme. Mais ils sont adultes et ne croient plus à ce  remède express. Leurs points communs : habiter le même quartier, fréquenter le même supermarché, se croiser, s'effleurer sans vraiment se connaître. L'auteur saisit un personnage en arrêt devant un rayon : alimentation pour animaux, jus de fruits, viandes ou légumes puis suit celui-ci pendant quelques heures, quelques jours, le temps de nous le présenter avant de passer au suivant.

    Ces petits morceaux d'existence permettent de rentrer dans l'intimité des êtres, qu'ils soient célibataires, en couple ou parents de famille nombreuse. Les mots sont simples, justes et vous filent parfois un blues incroyable. Le cours de chaque existence paraît tellement aléatoire, les sentiments ne semblent tenir qu'à un fil, et le lecteur est happé par des personnages ordinaires qui le renvoient à ses propres interrogations et à ses propres fragilités.

                                                      Merci Clara pour ce prêt

                          Des nouvelles sensibles qui appuient là où ça fait mal...

Commenter cet article

Hathaway 23/10/2010 14:12


Bien tentée, on doit s'identifier à certains non ?


Armande 23/10/2010 18:56



Oh oui !



Gwenaelle 23/10/2010 12:06


Mon billet ne paraitra qu'après les vacances mais je peux dire que j'ai beaucoup aimé ce recueil, le style, le point commun qui relie tous les personnages. C'est à la fois actuel et intemporel!


Armande 23/10/2010 18:56



Ces nouvelles "sonnent" très juste .



clara 23/10/2010 10:44


Pas ressenti de blues.... non, mais une envie de continuer à découvrir cette auteure !


Armande 23/10/2010 18:55



Peut-être suis-je plus sensible au blues en ce moment...



keisha 23/10/2010 08:13


Cela ne m'a pas fichu le blues... ^_^


Armande 23/10/2010 09:18



Moi, j'ai un coeur tout mou...



cathulu 23/10/2010 06:59


Il y a quand même de jolis moments mais c'est vrai que la tonalité est plutôt grise !:)
Terminé depuis un bon moment ce recueil attend désespéremment que j'écrive son billet!:)))


Armande 23/10/2010 09:17



Les bons moments sont assez rares...