Et si on passait la journée aux Bégonias ?

Publié le par Armande

  begonias.jpg

 

 C'est la proposition que nous fait Camille De Peretti et je l'ai acceptée avec grand plaisir. Les Bégonias, c'est une maison de retraite ordinaire, ni un palace, ni un mouroir. Le récit se déroule sur une journée, un dimanche. Il démarre à l'accueil  de l'établissement à 9h00 et se termine dans la chambre de Nini à 0h45.

    Durant ces quelques heures partagées avec les résidents et le personnel, le lecteur suivra les aventures d'un classique trio de copines. Jocelyne Barbier et Marthe Buissonnet se disputent les attentions et les faveurs de Louise Alma. L'âge ne change rien à l'affaire, nos deux rombières veulent absolument être la "best" de Louise et tous les coups bas sont permis.

   Il assistera aussi à l'idylle naissante entre Robert Leboeuf et Thérèse Leduc. Il est certain que l'interprétation magistrale de "Valentine" par Robert lui a permis de marquer des points contre son ennemi Léon Soliani. Ah les animations musicales du dimanche après-midi, rien de tel pour "emballer les nanas" !

   Mais si certains pensionnaires sont encore très jeunes d'esprit, la vieillesse et la maladie se rappellent souvent à eux. La chapelle accueille avec régularité la dépouille d'un ancien et avant la mort, cette ultime défaite, il faudra affronter pour quelques-uns les redoutables Alzheimer ou Parkinson. Le portrait haut en couleur de Nini, écorchée vive, maniaco-dépressive, qui voudrait tant que sa filleule adorée prolonge chacune de ses visites, est poignant. Les dernières heures de cette adorable emmerdeuse sont racontées avec beaucoup de talent, peut-être parce que cette vieille dame n'est pas un personnage mais une personne chère au coeur de l'auteur.

   Ce roman égrène les heures, détaille les différentes pièces de la maison de retraite : chambres, patio, infirmerie, couloirs..., esquisse avec humanité les traits de ces vieilles personnes que la vie délaisse mais qui persistent à vouloir être écoutées, respectées, aimées.

                            Merci à Marie.France de m'avoir conseillé cette lecture.

Commenter cet article

hathaway 30/03/2011 09:07


Je n'avais pas vraiment aimé "Nous sommes cruels" de l'auteure, du coup je n'avais pas envie de retenter une lecture mais le sujet étant très différent, pourquoi pas ?!


Armande 31/03/2011 09:10



POur l'instant, ce roman est ma seule expérience et je l'ai vraiment apprécié.



Marie-F 24/03/2011 17:26


Je suis contente que ce roman t'ait plu ! ;-)
Pour une fois que c'est moi qui donne des idées de lecture ... :D


Armande 31/03/2011 09:08


J'ai beaucoup aimé ce petit roman, plein d'humanité !


alain 24/03/2011 13:58


J'ai aimé aussi


Armande 31/03/2011 09:13



Un livre qui évoque la vieillesse sans tomber dans le misérabilisme, une bonne pioche !