Une nouvelle fois, je passe à côté...

Publié le par Armande

 Oxford.jpg
  Le roman d'Oxford n'aura pas su me livrer ses secrets. Je me suis arrêtée à la page 59... Le style m'a rebutée, les phrases sont interminables et développent parfois de manière exagérée des anecdotes qui ne présentent que peu d'intérêt. Je ne suis pas parvenue à éprouver de sympathie pour ce jeune enseignant espagnol qui découvre Oxford et ses traditions. Je l'ai laissé poursuivre son petit bonhomme de chemin sans moi. Peut-être Keisha, la suivante sur la chaîne, aura-t-elle plus d'affinité avec ce livre...
livre.jpg

Commenter cet article

Diddy 27/01/2010 12:27


J'essaye d'aller jusqu'au bout... mais ça n'est pas toujours facile!


katell 27/01/2010 10:28


Il ne faut pas se forcer, je l'ai appris avec un des romans du Prix Landerneau que je n'ai pas pu terminer.


Armande 27/01/2010 11:49


Je me suis résolue à adopter cette attitude...


Diddy 26/01/2010 21:07


Et ben!! Pas un grand succès pour ce livre alors!


Armande 27/01/2010 11:40


Non, il a du mal à trouver des lecteurs enthousiastes...


Leiloona 26/01/2010 16:54


Arff, les abandons font partie de la chaîne, même si au départ, je ne m'attendais pas à tant d'abandons.

J'ai dû en abandonner un pour le moment, mais celui-ci, eh bien, j'ai vraiment peur de ne pas pouvoir le terminer.


Armande 27/01/2010 11:39


C'est un peu décourageant d'enchaîner abandon sur abandon...


kathel 25/01/2010 18:19


Cela me rappelle l'époque où je choisissais mes lectures d'après les critiques des magazines, et où je restais souvent hermétique à des livres encensés dans leurs pages... Ce fut le cas pour "Un
coeur si blanc" du même auteur (tiens, comme Aifelle !)


Armande 25/01/2010 20:32


Moi, j'ai toujours choisi mes livres à l'instinct... Je trouve les magazines littéraires assez pompeux mais dans ma prime jeunesse, je les achetais aussi pour compléter ma "panoplie" d'étudiante en
Lettres...Rétrospectivement, je bats ma coulpe !