"Tchou tchou..."

Publié le par Armande

 

 

patagonia.jpg

 

   Non, je ne retombe pas enfance ! Le tchou tchou en question est un tortillard qui relie Ingeniero Jacobacci à Esquel, deux petites villes de la vaste Patagonie argentine. C'est le train que deux bras cassés, Haraldo alias Butch Cassidy et Genaro alias Bairoletto, vont prendre dans l'objectif de libérer Beto, le frère d'Haraldo. Beto doit être tranféré d'une prison à une autre et pour se faire, il va emprunter le tortillard en "compagnie" d'un policier.

   Nos deux héros, qui ne dépareraient pas dans la bande de Dortmunder (personnage inventé par le regretté Donald Westlake), ont une vision un peu passéiste des attaques de trains. Le cerveau, c'est à dire Haraldo, en est resté au temps de B.Cassidy. Ils ne s'attendent donc pas aux multiples obstacles qui vont se présenter devant eux . Les otages, par exemple, ne sont plus ce qu'ils étaient autrefois. Comment voulez-vous raisonner des touristes allemands, écologistes dans l'âme, qu'un otage doit être apeuré et docile et n'a pas à exiger de manifester lorsque le train passe à proximité d'une décharge de déchets toxiques ? Comment voulez-vous garder votre sang-froid quand une Hollandaise extrêmement libérée entreprend de faire de Genaro un homme heureux, très heureux ? Comment se faire obéir d'autochtones que cette prise d'otages n'interrompt même pas dans la dégustation de leur maté, la boisson nationale ?

   Nos deux héros, je vous le dis, ont bien du mérite ! Le lecteur, lui, se se régale et voudrait que le train n'arrive pas à destination tellement l'histoire est drôle et les personnages touchants malgré (ou à cause) de leur ridicule. La fin est surprenante et d'une certaine manière poétique...

                                            Un polar déjanté qui met de très bonne humeur !

 

 

dialogues

Publié dans romans policiers

Commenter cet article

claudialucia 21/11/2010 14:42


Un livre qui fait rire, Cela existe? Du coup j'ai bien envie de le lire; je le retiens.


Armande 22/11/2010 08:12



C'est une denrée qui devient rare mais ça existe !



keisha 19/11/2010 17:56


M'enfin quoi, si tu parles de Dortmunder, je suis cuite et refaite, là!


Armande 19/11/2010 18:33



Je suis sûre que tu vas l'adorer ;-)



kathel 19/11/2010 12:28


Un polar déjanté en Patagonie, c'est très tentant... Après, l'humour, ça passe ou ça casse, mais j'ai tout de même bon espoir d'après ce que tu en dis !;-)


Armande 19/11/2010 18:32



Si tu aimes D.Westlake, tu aimeras ce roman !



clara 19/11/2010 09:09


Rine que le mot "déjanté" me donne envie!


Armande 19/11/2010 18:32



Les personnages sont loufoques à souhait !



Emma 19/11/2010 08:43


Rien que le titre me donne envie de le lire. Alors si en plus, tu dis qu'il est drôle... je ne résiste pas!


Armande 19/11/2010 18:32



Tu peux prendre le train sans problème !