Waouh ! Enorme coup de coeur !

Publié le par Armande

templeton.jpg

 

   Il y a peu, je me lamentais sur mon blog et révélais l'horrible vérité à mes fidèles lecteurs : mon cerveau a tourné pendant quelques semaines au ralenti (conséquence, je pense d'un Prix Elle, passionnant mais marathonesque!) et ce lieu de "culture" ( pas de ricanements moqueurs dans le fond de la salle !) ne fonctionnait que sur des articles écrits depuis belle lurette (du réchauffé pour parler vrai !)

Le retour à la normale s'est amorcé avec "Au Bon Roman" qui, rappelez-vous, m'a hérissé le poil et se poursuit avec ce roman qui est un vrai coup de coeur.

   Lauren Groff nous conte avec beaucoup de talent la naissance d'une ville, Templeton, dans l'état de New-York. Elle reprend les récits traditionnels des pionniers américains mais "explose" le genre en révélant l'envers du décor. Tout démarre dans le roman par le retour au bercail de Willie Upton, brillante archéologue, qui vient se terrer dans la maison et le giron maternel après une rupture amoureuse rocambolesque mais douloureuse. Pour soigner son mal-être, sa mère va la lancer sur une piste des plus attrayantes : celle de son père dont elle ne lui a jamais révélé l'identité ! Elle lui précise que loin d'être un hippie de San Francisco comme elle se plaisait à lui dire, son géniteur est un habitant de Templeton, descendant du fondateur de la ville Marmaduke Temple, aussi bien par la branche paternelle que maternelle. Munie de ce maigre indice, l'héroïne va se lancer dans des recherches généalogiques qui vont l'amener à remonter aux premiers temps de la ville.

 La construction narrative se fait le reflet de cette quête : certains chapitres sont consacrés au passé, comme des coup de sonde pour ramener à la surface des témoignages poignants, contradictoires, étonnants. Lauren Groff donne la parole à de nombreux acteurs de cette petite communauté, aussi bien le fondateur de la ville que le chef indien chassé de sa terre par celui-ci. D'autres chapitres nous ramènent au présent, certains nous exposent les états d'âme de Willie, d'autres parlent des joyeux Joggers, de sympathiques hommes dans la cinquantaine, membres connus de la ville et commères de premier ordre.

   Où sont donc les monstres du titre, me direz-vous ? Serait-ce les étranges créatures qui vivent dans le lac de Templeton ? Au moment où Willie revient chez elle, une grande agitation règne dans la cité car une bête extraordinaire a été retrouvée à la surface, morte... Mais peut-être que cette étonnante bestiole et ses éventuels congénères ne constituent pas les vrais monstres. Quand on fouille le passé, il arrive que l'on exhume des secrets longtemps gardés...

(Je ne suis pas encore au meilleur de ma forme. Cette dernière phrase ressemble étrangement à la conclusion de chaque épisode de "Femmes au foyer désespérées" par une voix off  !)

Commenter cet article

Theoma 06/06/2010 15:37


Tu en parles très bien, je note !


Armande 07/06/2010 07:59



Merci, il est vraiment à noter dans les petits carnets de lecture de chacun...



midola 06/06/2010 10:36


Un tel coup de coeur ne peut que rejoindre ma LAL !


Armande 06/06/2010 11:00



Sage résolution !



Antoine 05/06/2010 15:15


Vous m'avez donné envie de le lire! Merci


Armande 05/06/2010 15:33



C'est donc que j'ai atteint mon objectif !



celsmoon 01/06/2010 13:52


Je viens de te taguer ... :)


Armande 03/06/2010 18:06



Cela faisait longtemps que je ne m'étais pas soumise à l'épreuve du tag. Je suis partante !



juliette 31/05/2010 17:38


enfin un coup de coeur en poche sur la blogo!!! Je me rue!


Armande 31/05/2010 20:33



Si tu cherches des coups de coeur à petits prix, Cathulu signale souvent les sorties en poche des romans qu'elle a aimés !