Les monstres au cinéma

Publié le par Hervé


   Qu'est-ce qu'un monstre ? Le philosophe Eric Dufour ne pose pas directement la question en ces termes. S'il nous invite à réfléchir à ce qui différencie la créature altérée de l'homme normal (normé ?), il traite surtout de la réponse apportée à cette question par le cinéma.  "Les monstres au cinéma" ne dresse donc pas la liste exhaustive de toutes les créatures difformes qui ont pu hanter nos nuits cinématographiques mais de la manière dont le 7ème art a su inventer la façon de créer la monstruosité.

   Monstres ridicules incarnés par des comédiens affublés de combinaisons de seconde main, créatures plus vraies que nature animées grâce à des images de synthèse, comédiens jouant du seul artifice d'un maquillage savamment élaboré, on se laisse fasciner par ce que l'imagination d'un artiste est capable de produire, qu'il soit réalisateur ou comédien, maquettiste ou éclairagiste. On comprendra au détour de cette présentation que le monstre n'est pas nécessairement doté de multiples paires d'yeux et de membres gigantesques. Caché par un masque qui le déshumanise ou s'abritant derrière  l'image de la vertu pour dissimuler sa laideur morale, le monstre est parfois tout simplement notre voisin de palier. Il peut aussi être suggéré voire jamais montré, laissant le spectateur se glacer d'effroi par le seul jeu de son imagination.

    Ce livre est riche d'une iconographie qui reprend photos et affiches de films désormais cultes. On replonge avec délectation dans, entre autres, l'univers des studios de la Hammer qui virent passer des réalisateurs incontournables comme Terence Fisher ainsi que certains comédiens, "monstres" du 7ème art, tels que Christopher Lee et Peter Cushing.
 On regrette alors la fin en 2007 de l'excellente émission  "Cinéma de quartier", sur Canal +, de Jean-Pierre Dionnet, fondateur des "Humanoides associés" et co-fondateur avec Moebius et Druillet de la revue " Métal Hurlant".

Merci à Ulike pour la découverte de cet ouvrage. Pour plus de renseignements sur cette  collection consacrée au cinéma :  http://www.youtube.com/watch?v=5glnw-1DtjA
 .

Un livre à mettre au pied de son lit pour distraire les monstres qui s'y cachent !

Publié dans articles de ma moitié

Commenter cet article

Catherine 19/12/2009 16:05


Moi aussi, je l'ai reçu et apprécié (j'avais hésité avec le péplum).


Armande 19/12/2009 16:58



C'est ma moitié qui l'a lu et chroniqué : c'est un cinéphile averti...



christine 09/12/2009 20:28


S'il n'y a qu'un mot à retenir de cette magnifique présentation, ce sera -sans surprise- iconographie (merci qui ???)


Armande 13/12/2009 18:19


Merci à Chri-Chri !
Chri-Chri aux grands mots, les grands hommes, aide.


mathilde 04/12/2009 21:33


Pff, moi je suis une grande, je n'ai plus peur des monstres sous mon lit! Et puis, quand j'ai peur, je sais que j'ai un papa gros nounours pour me protégée ! :D


Papa-Gros-Monstre-Gentil 06/12/2009 18:58


A propos de monstres sous le lit et de gros nounours gentil, dans le film d'animation "Montres et Cie", le restaurant bon chic s'appelle chez "Harry Hausen". C'est un clin d'oeil à Ray Harryhausen
qui était concepteur d'effets spéciaux dans les années 50. On lui doit l'animation de nombreux monstres en image par image.