Ils sont fous, ces Nantais !

Publié le par Armande

   D'ordinaire, lorsque je pars pour une contrée lointaine comme par exemple la Loire-Atlantique, je m'efforce toujours d'avoir le regard neutre de l'ethnologue. Ne pas juger mais comprendre. Cette sage maxime n'a pas résisté longtemps devant les découvertes plus étonnantes les unes que les autres que j'ai pu faire sur place. D'emblée quand je pose mes valises dans un "pays estranger", j'observe la flore locale. Je vous laisse juger de mes sentiments devant les espèces photographiées :

 

P1000626

P1000627.JPG

 

   Je décide de ne pas m'arrêter aux bizarreries de la nature et entreprends d'étudier la faune locale. Eh bien, je me vois dans l'obligation d'alerter l'opinion sur des pratiques qui ne respectent pas les animaux : les Nantais ont entrepris de remplacer le tram par l'éléphant et les traditionnels animaux domestiques (chiens et chats) par des flamants roses ! Passe encore pour l'éléphant si ses horaires de travail sont validés par les syndicats mais pourquoi apprivoiser des flamants roses ? L'âme nantaise est insondable...

 

 

P1000580.JPG

P1000590.JPG

  

 J'étais de plus en plus inquiète et comme l'inquiétude, ça creuse, Chéri et moi nous mettons à la recherche d'un restaurant. Erreur fatale ! Nous nous voyons proposer de manger de l'homme d'église, accompagné par du jus de chaussettes !!!

 

P1000615.JPG

   P1000658.JPG

 

   A ce stade de mon étude, j'ai conclu que nous étions en milieu non pas hostile mais dangereux, tout pouvait arriver! Avant de battre en retraite, j'ai voulu cependant connaître la raison d'un tel dérèglement dans les moeurs. Un abus de BN ou de Petits Lu ? Non, la réponse se trouve au jardin des plantes. Le Nantais est invité à consommer de l'herbe et visiblement, cela crée d'étranges habitudes et surtout développe une orthographe des plus fantaisistes...

 

P1000635.JPG

 

  P1000591

 

   Devant cette manifestation de dyslexie due probablement à l'abus de pelouse, je me suis écriée :

"Chéri, fais les valises ! Nous rentrons à la maison !"

L'homme a tenté de soulever la mienne et s'est exclamé :

"Mais elle pèse des tonnes ! Comment as-tu réussi à la remplir autant ?"

 

Heu.... les Nantais sont peut-être un peu bizarres mais la librairie Coiffard m'a beaucoup plu. J'y ai adopté quelques livres, je voulais les rapatrier vers un climat plus sain ;-)

 

 

Publié dans Armande écrit

Commenter cet article

La plume et la page 17/03/2011 13:36


Nantes c'est plutôt du genre pluvieux et les bouquins n'aiment pas l'humidité. Sage décision que de les adopter!


Armande 21/03/2011 11:48



Je les ai accueillis dans mon Arche de Noé !



juliette 09/03/2011 08:34


Oui, nous sommes capables de tout et notamment d'être navrée de ne pas t'avoir croisée (en tenue complète d'exploratrice...). Bon c'est quand la journée bretonne?


Armande 09/03/2011 13:12



J'ai songé à te contacter mais je ne savais pas s'il existait des consignes pour déposer les Chéris que les conversations de filles n'intéressent que modérément...


La journée bretonne, normalement, c'est à Douarnenez, dans le fief de Gwen. Je ne sais pas si elle a fixé la date. Je pense que ce sera début juillet. Je viendrai en solo, c'est plus pratique
pour dire des bêtises et glousser comme une folle ;-)



dominique 08/03/2011 17:59


Il y aurait aussi un poisson volant à ce qu'on m'a dit...


Armande 08/03/2011 18:16



Je ne suis pas plus étonnée que cela... Ils sont capables de tout, ces Nantais !



claudialucia 08/03/2011 10:39


Et voilà ce qui arrive à ceux (celle?) qui choisit de partir vers des contrées lointaines et de moeurs inconnues! Qui plus est, je suppose que, en plus de Chéri, tu y avais entraîné tes enfants,
pauvres innocents perdus dans un monde hostile.


Armande 08/03/2011 18:13



Jamais d'enfants lorsque nous partons en expédition !



Lystig 07/03/2011 20:15


:))