Comment échapper à la tribu grâce au...

Publié le par Armande

Café ! Je suis "trop trop forte" (je cause le jeune avec facilité, j'en fréquente beaucoup...). Je suis parvenue à dénicher un poème qui fasse le lien entre mon ras le bol ménager et le "noir moka". Admirez l'exploit !

 

 

          Le bol de café

 

Grandes amours dévastatrices

Bel époux et belles enfants,                     Vous aurez reconnu la tribu !

Au point du jour je me défends

D'être la proie et la nourrice.

 

Le café, ce beau ténébreux,

Brûlant, bouche à bouche, m'exhorte

A prendre doucement la porte,

La barrière et le chemin creux.

Sous la hêtraie ou le charmoy,

Dit-il, sur de sourdes pelouses,

M'attend, grandes Amours jalouses,

La chère, chère, chère moi !                        Armande herself !

 

Loin des scolarités poussives,

Loin des horloges, des cabas,                   Je hais les courses !

Loin de ces plages que rebat

L'oppressant ressac des lessives,              Je hais aussi les tournées de linge !

La chère, chère, chère moi

M'attend, dit-il, pour des fredaines

Terribles dans des fonds d'Ardennes        Allez, on change Ardennes par Bretagne...

Ou sur des cimes à chamois.                        des landes à lapins...

 

Mais allez, toujours je déjoue

Les noirs complots du noir moka,

Par petits baisers délicats,

Mes deux paumes à ses deux joues.            "Lucienne" rentre dans le rang, lâcheuse !

 

                                    Lucienne Desnoues

la-note-sensible.jpg

Je n'ai pas lu le livre mais la couverture est sympa : lecture, bol de café et solitude !

Commenter cet article

Hambre 25/05/2010 14:24


J'ai bien envie d'essayer :(


Cagire 14/05/2010 22:15


Toujours d'actualité, ce poème :) et tout aussi sympa les annotations de la colonne de droite !


Armande 15/05/2010 17:52



Je me plains mais ma Moitié ne rechigne pas tant que cela au partage des tâches ménagères...



lucie 10/05/2010 11:33



oh, je découvre que j'ai râté ton swap !! mince, pourvu que tu fasses une deuxième édition l'année prochaine !



Armande 10/05/2010 17:32



D'ici là, des milliers d'idées de swaps auront eu le temps de germer dans mon cerveau fertile !


Je viens d'aller faire un petit tour sur ton blog. Serais-tu l'auteur du cultissime "Petits riens de Liberty" ?



celsmoon 09/05/2010 23:19



Très chouette poème :) je souris :)



Armande 10/05/2010 08:08



Je poursuis ma thématique café...



Gwenaelle 09/05/2010 17:57



Bon, d'accord, je vais y réfléchir sérieusement... Enfin, je vais essayer. 



Armande 10/05/2010 08:09



Ah "sérieusement", le mot que j'adore ! Hi, hi, j'ai les doigts croisés dans le dos...