Chef parmi les chefs...

Publié le par Armande

   Merci beaucoup à Myrtille, l'organisatrice du concours sur le site Petits Secrets Sucrés. Elle m'a un peu poussé dans mes retranchements pour que je participe mais je suis toute contente d'avoir gagné ce livre : Desserts de chefs. Je l'ai feuilleté et  certaines recettes me font déjà saliver... Je crois que je vais démarrer par le fondant caramel aux poires proposé par Benjamin Bajeux, chef du restaurant Le Colysée, qui représente le Nord-Pas-de-Calais...En attendant de tester les desserts des grands chefs, je vous montre la tarte de la petite "Chef", alias moi. Il s'agit de la célèbre tarte aux pommes (saupoudrée de cassonade et de noix) de ma mère. D'après Demoiselle Aînée et Demoiselle Cadette, c'est la seule qui soit aussi délicieuse ! Le secret : la pâte brisée et la compote sont réalisées à la maison !

Je concourrai avec un texte sur mon addiction, maintenant mondialement connue, au café !

 

P1000461.JPG

 

Instantanés café

 

  J'ai huit ans. A table, je prends mon petit-déjeuner en face de papa. Il adopte toujours la même mine écoeurée quand il me voit tremper mon choco BN dans mon bol de café. "Mange proprement ! " me lance-t-il comme tous les matins. Je fais la sourde oreille et je continue mon rituel. C'est comme ça que j'aime mes chocos et pas autrement !

   J'ai 18 ans. Je suis en fac de Lettres à Rennes. Il m'arrive de petit-déjeuner à la cafet du restaurant universitaire. Plateau marron, tasse blanche de collectivité et croissant industriel. J'observe les étudiants autour de moi en faisant durer mon café. Regarder, écouter, se nourrir de la vie des autres.

   J'ai 23 ans. Je suis à la terrasse d'une brasserie à Avignon. Le jour est à peine levé et je grelotte. Je serre entre mes mains ma grande tasse de café. La nuit dernière, j'ai été agressée dans un camping. Plus de peur que de mal mais cet épisode sonne  la fin d'une certaine insouciance.

   J'ai 36 ans. Je suis à Florence. Le café servi à l'hôtel a un goût de noisette. Je le déguste lentement. C'est le prélude à une longue journée : musées, expositions, promenades dans les petites rues qui font le charme de la ville.

   J'ai 40 ans. Je partage avec ma famille le café traditionnellement pris après un enterrement. Je viens de lire un texte d'adieu à ma grand-mère et j'ai le coeur chagrin.

   J'ai 42 ans. Je réchauffe au micro-onde un petit café. Il est trois heures du matin et je vais me réfugier dans le canapé pour le boire. Blottie sous un plaid, le chien sur les genoux, je me plonge dans "Le camp des morts" de Craig Johnson.

Publié dans Armande écrit

Commenter cet article

Gwenaelle 11/12/2010 11:02


Bon, c'est décidé, neige ou pas, je vais aller faire un tour dans le Trégor, moi... :-)


Armande 15/12/2010 13:08



Eh, eh, ma tarte attire les gourmandes...



bladelor 10/12/2010 20:42


Bravoooooo !


Armande 11/12/2010 08:40



Merciiiiii !



juliette 10/12/2010 20:20


la pate maison y'a rien de meilleur... je pourrais manger la pâte sans rien dessus! Ta tarte elle a l'air de déchirer sa race de tarte!


Armande 11/12/2010 08:40



Cette tarte est THE tarte !



clara 10/12/2010 15:48


Je l'ai gagné aussi mais je ne l'ai pas encore reçu. Un livre qui de toute façon va servir à Monsieur ...


Armande 11/12/2010 08:38



Certaines recettes ont l'air géniales !



Lystig 10/12/2010 13:59


BRAVO !!!
Ton texte était parfait (parfait au café).


Armande 11/12/2010 08:38



;-)