Brian McNulty, looser sympathique...

Publié le par Armande

                               dialogues     Un petit polar classique dans le New-York des années 1990
L'auteur a choisi le mois de décembre, si particulier avec son ambiance de fêtes et ses rues illuminées pour faire éclater un conflit social à l'hôtel Savoy où le personnage principal, un Irlandais humaniste , officie en tant que barman. Le patron de l'établissement se prend le bec avec une serveuse, la renvoie sans ménagement et se retrouve avec une grève sur les bras. Brian McNulty se voit contraint d'endosser le rôle de leader, rôle qui le gêne aux entournures. En effet, il n'a pas le charisme de son père, ancien journaliste et éternel pourfendeur des injustices. Surtout que l'affaire se corse, le patron mécréant est zigouillé ! Ajoutez à cela que notre héros est copieusement et régulièrement abreuvé d'insultes téléphoniques par son ex-femme, que son appartement est squatté par son fils ado en pleine crise et par un chaton à la litière odorante, que son ami Barney semble être soupçonné du meurtre et vous aurez une idée du quotidien de notre homme. Heureusement, les pauses Guiness sont là pour lui remonter le moral...
                              Une lecture agréable malgré quelques longueurs

 


fantomes.jpg

Publié dans romans policiers

Commenter cet article

Gwenaelle 21/11/2010 17:01


Trop à lire en ce moment pour être tentée...


Armande 22/11/2010 08:13



Moi, les insomnies me permettent de diminuer la PAL !