Les neuf consciences du Malfini de Patrick Chamoiseau

Publié le par Armande

                                                                       
J'avoue que je n'aurais jamais acheté ce livre sans la présentation enthousiaste de Philippe, libraire chez Gwalarn. S'il fallait résumer l'histoire en une phrase : une grand rapace, le Malfini, se trouve un maître, un minuscule colibri qu'il surnomme Foufou ! Nous sommes bien loin d'une certaine littérature qui tourne en rond à force de se concentrer essentiellement sur le nombril de l'auteur.
    Patrick Chamoiseau réussit le pari de se glisser dans la conscience d'un oiseau, d'un prédateur qui, au départ, jouit de sa puissance et de l'effroi qu'il suscite. Il plane au dessus de la mêlée et méprise souverainement toutes les autres espèces qu'il juge inférieures. Et puis, un jour, un minuscule colibri,aventureux, atterit sur son aire. Commence alors la plus improbable des relations entre l'ombrageux rapace et le lumineux oiseau-mouche. Commence alors pour le lecteur un voyage enchanté au coeur de la Martinique, au coeur d'un jardin de fleurs, au coeur du Vivant...
   J'ai été foudroyée par la beauté de la langue... Certaines phrases sont d'une incroyable intensité, aussi vives et tourbillantes que les colibris décrits. Patrick Chamoiseau met ses mots au service d'une histoire extraordinaire qui nous rappelle la splendeur du monde dans lequel nous vivons mais aussi la fragilité de celui-ci. Chacun interprètera ce "conte" à sa manière. Moi, j'ai été confortée dans l'idée que vivre, c'est connaître, apprendre et partager...


Je me suis toujours étonné qu'un corps si frêle puisse supporter, sans éclater, le pas de charge d'un coeur qui bat.
Citation d'Aimé Césaire, à propos du colibri
Première de couverture

Commenter cet article

Theoma 05/06/2009 18:17

j'aime beaucoup comme tu en parles. je note avec conviction.

Armande 06/06/2009 12:09


C'est un livre que je défends aussi avec beaucoup de conviction !


Marie 04/06/2009 18:59

Un auteur de plus à découvrir ! Ce qui me séduit, c'est l'idée de découvrir ces paysages à travers la vision plannante et fière d'un beau rapace...

Armande 04/06/2009 20:44


C'est en effet un pari osé : nous faire partager le point de vue d'un rapace. Patrick Chamoiseau y parvient très bien.


Ys 04/06/2009 13:05

Encore un auteur que je n'ai jamais lu, certainement parce qu'un tel dépaysement ne me tente pas vraiment...

Armande 04/06/2009 20:43


Et oui, pas d'univers urbain qui fleure bon le bitume mais la nature exubérante de la Martinique... Cela peut rebuter qui n'aime ni les oiseaux ni les fleurs ! ce livre est plus cependant qu'un
voyage dans les îles. C'est un "conte" philosophique intelligent et pas prétentieux sur notre société actuelle.


keisha 04/06/2009 08:27

Hum, après la Guadeloupe, la Martinique? mais cette fois tu adhères au style ! As tu lu Texaco? Moi oui il y a longtemps.
Tu me convaincs d'y retourner (s'il est à la bibli).
Joli billet...
HS Es tu allée aux Etonnants voyageurs?
Superbe photo de colibri!

Armande 04/06/2009 20:41


Je n'ai pas lu "Texaco" mais je vais réparer cet oubli pendant les vacances. Je n'ai pas pu me rendre à Etonnants Voyageurs car ma belle-mère, qui devait nous héberger, a eu un empêchement. J'ai
vraiment regretté, surtout que Patrick Chamoiseau s'y trouvait !


Hambre 03/06/2009 23:06

Celui là ma petite Armande, je le lirai, de sûr, pendant les grandes vacances. Il est martiniquais comme moi et bien sûr j'ai lu "Texaco" (superbe livre qui existe en Folio) et "Solibo Magnifique". Merci à toi pour un billet encore intéressant à lire !!!

Armande 04/06/2009 07:47


Du coup, moi, je lirai Texaco pendant les vacances ! C'est un auteur que je ne connaissais pas et que j'ai découvert avec énormément de plaisir.