Les tondeuses à gazon de Stéphanie Doyon

Publié le par Armande


Cette lecture s'est révélée une bien agréable surprise. J'avoue que l'achat de ce roman s'est fait sur un coup de tête. Je me trouvais à la librairie Dialogues à Brest et mon regard a été attiré par une table dédiée aux romans humoristiques. Ni une, ni deux, je me laisse tenter par la quatrième de couverture qui évoquait un roman "irrésistible et hilarant".
Cette présentation est un peu lapidaire. Stephanie Doyon a écrit une histoire bien plus profonde que cette annonce attrayante ne le laisse supposer.
Le décor : Cedar Hole, une petite ville de Caroline du Nord où il ne se passe rien... Rien, pas tout à fait, les habitants se sortent de leur apathie une fois l'an pour le concours de tondeuses à gazon ! La présentation de cette festivité fait sourire maintes fois le lecteur. Le concours va opposer une année Robert Cutler, le petit garçon "propre sur lui", toujours gentil avec tout le monde à Francis Pinkham, dernier d'une "couvée" de filles aussi brutales que méchantes. La ville  le juge à l'aune de ses soeurs  et le considère comme un voyou. Cette confrontation ne fera que conforter la haine que Francis voue à Robert, haine qui s'atténuera avec le temps et le décès brutal de ce dernier.
L'auteur nous dépeint avec finesse le quotidien d'une petite ville, elle décrit avec humour mais aussi avec beaucoup d'humanité ses habitants. Le personnage de Francis m'a beaucoup marquée. La vie ne lui a pas fait beaucoup de cadeaux mais il garde, chevillé au corps, une intégrité et un amour pour les siens qui le rendent particulièrement attachant.

Commenter cet article

cathulu 12/05/2009 18:20

je garde un bon souvenir de cette lecture !:)

Armande 12/05/2009 20:46


Moi aussi ! Cette lecture va au delà du divertissement vite oublié.


emiLie 12/05/2009 17:33

J'aime bien ce genre de thème, l'Amérique profonde ... C'est la première fois que j'en entend parler, il est sorti depuis longtemps?

Armande 12/05/2009 17:36


Je ne connais pas la date de parution. En revanche, côté Amérique profonde, tu seras servie...


In+Cold+Blog 11/05/2009 19:13

Je l'avais acheté suite à un billet élogieux de Clarabel et l'ai laissé dormir depuis dans ma PAL, plus vraiment inspiré.
Tu réveilles mon intérêt pour ce livre qui devrait donc grimper de quelques places supplémentaires dans ma PAL :)

Armande 12/05/2009 17:35


Il mérite une remontée rapide !