Quartier lointain de Jirô Taniguchi

Publié le par Armande



Merci à Mimienco de m'avoir offert ce manga, qui a trouvé un très  fort écho en moi, qui suis de nature nostalgique.
Hiroshi Nakahara, homme d'affaire de quarante-huit ans, se trompe un jour de train et le "hasard" veut que la destination de celui-ci soit Kurayoshi, sa ville natale. Il ne cherche pas à faire demi-tour mais laisse les choses s'accomplir. Il faut dire que sa vie se réduit à un travail harassant, un couple dans lequel il ne s'investit plus, faute de temps, et le sentiment que le temps lui file entre les doigts.
Sur place, il se rend sur la tombe de sa mère pour lui dire bonjour et là, il lui est donné de franchir "la Porte vers le Lointain" : Hiroshi se retrouve de façon inexpliquée dans la peau de ses quatorze ans et renoue avec son passé. Il va revivre cette année déterminante dans sa vie, mais comme en spectateur puisqu'il a gardé la conscience de l'homme de quarante-huit ans qu'il était devenu.
Brusquement le voilà catapulté dans son ancienne ville, dans "ce quartier autrefois familier, (qu'il) avait cru lointain, à jamais enfoui dans (sa) mémoire. (Il) se tenait pourtant en son coeur, immobile et désorienté."
L'expérience qu'il vit est forcément bouleversante... Il mesure la fragilité des existences car il sait ce qu'il adviendra dans le futur en bien ou en mal aux personnes de son entourage. Il est tenté d'influer sur le cours des événements mais s'interroge sur les incidences que pourraient avoir ses interventions.
Cette lecture m'a enchantée. Le récit est construit avec une grande intelligence et une grande sensibilité. Il oblige le lecteur à remonter lui aussi le cours du temps et à se souvenir de son adolescence, si proche et si lointaine.


Publié dans littérature japonaise

Commenter cet article

midola 08/03/2009 10:19

Ah ! Taniguchi ! Quartier lointain, le journal de mon père, Terre de rêve, un ciel radieux... J'aime beaucoup le mélange entre passé/présent, rêve/réalité et bien évidemment la douceur de ses illustrations en noir et blanc !

Armande 08/03/2009 12:14


Je sens que je vais dévaliser la médiathèque mardi prochain...


keisha 08/03/2009 09:42

Tu parles sagement : lire tout Taniguchi s'impose. Je cherche personnellement à mettre la main sur le dernier, qui est honteusement toujours pas disponible à la bibli (qui l' emprunté pour des semaines, alors que le prêt est limité pour 3 semaines ???)

Karine :) 07/03/2009 22:42

Moi aussi je suis miss nostalgie! Je pense vraiment que ça va me plaire, cette BD!

Armande 08/03/2009 13:16


J'essaie de ne pas trop cultiver ma tendance à la nostalgie mais je me rends compte que mes lectures s'orientent souvent vers des récits d'enfance...


cathe 07/03/2009 19:09

Moi aussi j'ai eu un coup de coeur pour cette Bd et à la maison tout le monde l'a lue, même les allergiques au manga !! Et comme Jean-Yves je te conseille de lire "Le voyage de mon père", dans la même veine... et le T2 de "Quartier lointain" bien sûr ;-)

Armande 07/03/2009 20:00


Je crois que je vais essayer de lire l'intégrale Taniguchi...


alain 07/03/2009 18:52

J'ai été aussi charmé par cet album

Armande 07/03/2009 20:04


Je vais me procurer rapidement le tome 2 . Ma fille cadette m'a précisé que Christine l'avait au CDI !