La chronique hebdomadaire de Liselotte

Publié le par Armande

   J'ai déniché à la dernière foire aux livres d'Amnesty International un guide des convenances rédigé par Liselotte et paru aux éditions de Montsouris. Par les temps qui courent, où certaines voix s'élèvent contre le délitement des bonnes manières, j'ai décidé d'accorder une petite place dans mon blog aux convenances façon 1950. Je suis sûre que tout le monde en tirera un grand profit !

Thème du jour: La voix et le ton

" sachons nous servir de l'organe dont nous a doués dame nature. Pour faire agréer une parole, rappelons-nous que, bien souvent, "c'est le ton qui fait la chanson"

la volière
   Entrez dans certains lieux de réunion féminine : quel vacarme ! Chaque voix s'efforce de dominer les autres; mais victorieuses, certaines s'élèvent au-dessus de toutes. Ce ne sont pas toujours les plus jolies; et leurs propriétaires ne sont pas forcément les meilleures causeuses. Mais elles crient, voilà tout.
   Or, c'est inélégant et assez impoli dans un salon.

Le ton dogmatique
   Voilà un genre bien déplaisant ! Mme Machin, parlât-elle de carottes ou du temps qu'il fait, croit bon de prendre un ton oratoire, de présenter des arguments, d'insister comme un maître d'école. Or les gens n'aiment pas du tout qu'on les traite en enfants ou en ignorants.

La voix mondaine
   Un petit effort quand nous sommes dans le monde ! Prenons un ton de voix un peu élevé, mesuré, avec des inflexions intelligentes. Poser une question, faire un compliment, raconter une histoire: tout cela demande des nuances.

La voix reposante
   Epouses, mamans, quand votre monde rentre fatigué, énervé, le soir, prenez une voix égale, mesurée, pour poser des questions, offrir des services. Rien que cela détendra, apaisera

La voix des confidences
  O chères confidences ! Elles viennent lentement, doucement. O chers mots d'amour ! Ils demandent des inflexions délicates. Ne crions pas nos mots d'amour sur les toits. C'est tout bas qu'il convient de dire : "Je me repens. Je me souviens. Je rêve. J'aime" La voix, quel portrait, elle peut donner de nous ! Un aveugle disait "parle, afin que je te voie""

Je compte sur vous pour mettre en application ces sages conseils et la semaine prochaine Liselotte vous apprendra à "savoir vous taire".
  

Commenter cet article

katell 02/11/2008 19:13

Voilà qui est fort instructif et amusant!!!

Armande 02/11/2008 21:06


Ah Liselotte, ma vie a changé depuis que je la connais ! La tienne changera aussi si tu suis avec assiduité ses conseils bien utiles face à des situations bien embarrassantes comme le partage d'une
poire. Elle a pensé pour nous et nous livre la solution "Si quelqu'un partage un fruit avec vous et que vous lui présentiez les deux moitiés, offrez-lui toujours le côté de la queue. Vous
l'attribuez serait un manque de savoir-vivre."Je parie qu'avant, tu n'aurais pas su gérer cette situation gênante!