Elle fait des galettes, c'est toute sa vie

Publié le par Armande

A travers ses nouvelles de Karine Fougeray, j'ai cru revivre des moments de mon enfance: les galettes préparées sur la bilig  ou la lecture très attentive que faisaient mes grands-parents de la rubrique nécrologique du Télégramme. Certaines histoires, peut-être parce que le trait est trop gros ne m'ont pas vraiment plu, d'autres en revanche comme "Ballon vole" (titre anodin qui cache une fin des plus inattendues et drôle dans sa cruauté même) ou "la mer a tout emporté" m'ont séduite. J'ai gardé ma préférée pour la fin:"Comment ne pas perdre la tête" dont la construction est originale et qui ressemble beaucoup à nos gwerz bretonnes. On termine cette histoire avec une folle envie d'emmitoufler soigneusement le vieille Madeleine dans son châle et de la prendre dans les bras, pour la consoler de cette vie qui n'a pas tenu ses promesses et l'a privée de son amoureux.

Commenter cet article

keisha 21/09/2008 08:52

J'ignorais qu'il fut déjà sorti en poche. Alors ...

keisha 20/09/2008 09:13

J'avais déjà entendu parler (en bien) de ce recueil de nouvelles sur les blogs. Alors s'il croise ma route ...

Armande 20/09/2008 10:51


C'est une petite lecture sympa et le prix en poche est aussi des plus sympas: le petit cadeau à se faire après une semaine de boulot...


sylire 14/09/2008 20:43

Je n'ai pas tout à fait retrouvé mon enfance bretonne dans ce recueil, moi, mais j'ai bien aimé tout de même la plupart de ces nouvelles notamment "ballon vole":-)